Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 11:08

 

Avertissement :

Le préambule peut paraître à certains d’entre vous  ennuyeux ou difficile, tant pis pour eux, ils peuvent se priver d’y réfléchir et aller directement au corps du sujet…

Préambule …

Certaines religions ont pu se résoudre à divorcer avec le profane des faits, elles se sont cantonnées à vivre leur métaphysique ‘’en séparation de corps…’’

D’autres ont essayé de mettre la science au service des faits et méfaits de leur idéologie…L’histoire contemporaine ne peut qu’enregistrer leur domination.

D’autres encore ont choisi de dominer les autres par la violence de leurs croyances en tournant résolument le dos à l’intelligence de la science, fut-elle maligne, et en ont fait leur mortelle ennemie …L’histoire ne peut qu’enregistrer que cela se retourne contre eux.

En fait, ces religions se sont un peu mélangées, chacune a perdu beaucoup de brebis…

Il y a donc des brebis égarées partout… et autant de béliers hurlants furieux.

****

‘’Au début était le verbe’’ a dit une philosophie, une religion, une légende ou une personne…

‘’Ikra2’’ (lis !) lui a répondu l’écho des mêmes… ou de leurs semblables, en plus récent.

Je ne crois pas qu’au tout début il y ait eu le verbe ou le calame, je crois plutôt qu’il y eût la force brute…et qu’elle revient en boucle.

‘’Les poissons s’entre-dévorent et les plus faibles meurent en premier’’ dit un joli proverbe de chez nous…mais je ne crois pas que ce dicton aura eu, ni aura toujours raison, en tout cas pas pour encore longtemps…

L’Homme, cet animal si minuscule et si faible en apparence, n’a-t-il pas survécu au dinosaure, qui a néanmoins survécu.., peut-être en cet Homme ?

‘’Tête bien faite’’ contre ‘’tête bien pleine’’ ? Ou faut-il, en fait, les deux ?

Fin du préambule…

*************

Au tout début de l’histoire de l’ordinateur, (cette machine à la fois si infernale et si bénéfique), cet outil avait des dimensions physiques imposantes, il pesait plus de 30 tonnes, occupait 167 m2, (l’équivalent d’un duplex à un milliard) et il consommait une puissance de 160 kW …

Tout cela ne demande plus aujourd’hui que l’espace ridicule d’un disque dur de portable personnel, d’une tablette ou d’un simple flash-disc plus petit qu’un cigare et ne pesant que quelques dizaines de grammes, j’y reviendrai plus bas,  pour vous amuser ou vous terroriser…Ce sera selon.

‘’Science sans conscience, n’est que ruine de l’âme‘’. La formule est de Rabelais qui prescrivait, pour la bonne éducation de Gargantua, une solide pratique sportive et de grandes études en ‘’toutes matières’’ pour en faire un esprit sain dans un corps sain, ‘’mens sana in corpore sano’’;

Rabelais fait bien entendu, cerise sur le gâteau, bonne place à la religion, pour moraliser le savoir, parce que, selon lui, la science sans le contrôle vigilent de la conscience, ne serait que ruine de l'âme …

En disant cela, Rabelais ne fait que confirmer ce que prescrit de tout temps La Religion ; ne dit-elle pas, en arménien, en latin et en arabe,

‘’La science est lumière’.

 ‘’Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l'homme d'une #adhérence !  Lis, car la #bonté de ton Seigneur est infinie ! C'est Lui qui a fait de la #plume (calame) le moyen du #savoir et qui a enseigné à l'homme ce qu'il ignorait.’’

(Sourate d’Al3Alaq), l’adhérence, ou l’embryon, selon une autre traduction.

Muhammed ne recommandait-il pas de même : ‘’recherche la science, même en Chine’’ ou encore ‘’recherche le savoir du berceau, jusqu’au tombeau’’.

Rappelons par fidélité à l’histoire du savoir, que cet adage rabelaisien est antérieur à Galilée, à Bacon et à Descartes qui tous, (bien après Avicenne ce philosophe et astrologue #perse, et à sa suite),  mettront en place la méthode de la science moderne telle qu'elle décode le monde en langage mathématique.

Rabelais y insiste sur l’obligation, pour tout savoir, de respecter ‘’la mesure’’, c’est-à-dire d’être soumis au contrôle, d’une censure extérieure (religieuse ?) à défaut d’autocensure morale…

Et là, il convient peut–être de rectifier Rabelais et de #constater ‘’ que, dès lors qu’on parvient à séparer l’Eglise de L’Etat, ou encore la métaphysique de la physique ou plus crûment l’idéologie des faits concrets,…  la science devient alors #objectivement ‘’sans conscience’’ car la science #doit échapper à la conscience pour ‘’se faire’’… de façon autonome.

 

 

Cela veut dire encore que, dans le meilleur des cas, ce n'est pas tant la science qui aurait besoin de conscience, mais que c’est plutôt à l'Homme cet ‘’apprenant’’ et ce ‘’pratiquant’’ de la science, de mieux faire attention à la façon dont il va l'utiliser…pour éviter que les applications de cette science ne débouchent sur des catastrophes objectives, mais…

 

Mais est-ce que cela est vraiment possible de nos jours où l’homme ‘’moderne’’ est assailli et tiraillé de tous côtés par les idéologies autant politiques, que religieuses et commerciales, par principe antinomiques, mais qui se rejoignent in fine, pour adorer le seul ‘’dieu’’ qui vaille aux yeux de la pseudo modernité, ce dieu-Argent qui fait que, même le scientifique isolé dans son laboratoire, est le sujet-objet de toutes les tentations qui l’incitent à orienter et à mettre tout son savoir et son savoir-faire ‘’au service’’ des intérêts de son employeur-payeur, au risque d’étouffer en lui toute éthique professionnelle, toute velléité d’éveil de conscience et tout respect de son humus d’humanité …

Vous savez déjà que maintenant, il suffit de pousser la porte d’un chirurgien ophtalmo, pour changer d’iris et de couleur d’yeux comme on change de chaussettes…

Mais savez-vous qu’aujourd’hui, il y a des sciences pointues qui sont capables de changer les organes humains à la demande, comme on change de vulgaires pièces automobiles pour retaper le moteur (cœur), remplacer les filtres (reins et foies), les amortisseurs, les rotules et les suspensions, (hanches, rotules et chevilles); et que depuis peu, on est prêt en Chine, parce que la déontologie ne l’interdit pas, à greffer  la tête d’un mort cérébral, sur le corps du futur éventuel richissime candidat, américain de préférence, en mal de nouveaux crâne et cerveau, les siens étant endommagés par l’Alzheimer ou par des paraplégies …

Que dans les mêmes laboratoires, italiens, chinois, russes ou américains, des équipes multidisciplinaires, après des essais sur rats, petits macaques et énormes chimpanzés, cobayes malgré eux, projettent de fabriquer des surhommes ou ce qu’on appelle pudiquement des ‘’hommes augmentés’’…

Et que dans une décennie ou beaucoup moins, vous pourrez ‘’augmenter’’ vos bambins dès leur naissance ou presque, grâce à des puces contenant des encyclopédies multidisciplinaires, comme on recharge un vulgaire téléphone pour surfer sur internet; et qu’ils auront ainsi ‘’internet’’ intégré en toutes langes et disciplines, sans devoir passer par les cases, école ou université, autrement que pour y briller et récolter en un tournemain, plein de diplômes…

Rappelons-nous, que déjà depuis quelques temps, dans les pays scandinaves et aux Etats unis, après leur large utilisation pour les animaux domestiques et le bétail, des puces électroniques high-tech sont injectées sous la peau de certaines personnes, pour leur suivi médical; et que ces puces ‘’intelligentes’’ ne tarderont pas à être généralisées à d’autres fins scientifiques et domestiques, y compris pour le suivi sécuritaire. Le very big brother n’est plus loin.

Que dans d’autres laboratoires, on travaille sur les gènes, avec la perspective magnifique et/ou maléfique, d’identifier les gènes porteurs de maladies graves pour les désactiver… et celui de la longévité pour le manipuler et mettre au point, dans une, deux ou trois décennies maximum, le fameux gène miracle de l’éternité…non ce n’est ni une blague, ni de la science-fiction, il y a des dizaines de vidéos de scientifiques internationaux qui affirment, arguments solides à l’appui, que dans les salles pleines de leurs auditeurs ébahis et ravis, il y a des hommes et des femmes qui vivront au-delà de mille ans, grâce à la science d’aujourd’hui…

Ne dit-on d’ailleurs pas clairement dans le Coran, par la voix même d’Allah., ‘’law ta3alaka al mar2ou bi3archi rabbihi lanalahou (je transcris de mémoire le verset qui le dit,  Dieu me pardonnera si je transcris mal, en arabe, mais le sens est clair et bien rendu en français) qui dit 

; ’’Si un jour l’Homme convoite le trône de Dieu, il l’obtiendra’’. 

En l’occurrence, si l’homme n’est pas encore tout à fait prêt pour créer la vie, il est déjà tout près de la prolonger, presque à l’infini.

Cette prétention de l’homme, (ou de la science, ce qui revient au même), à vouloir prolonger la vie, en réparant des organes humains, en les changeant ou encore en manipulant des gènes, ne pose pas de problèmes insurmontables de déontologie, (l’Homme se donnant ses bonnes intentions pour alibi) il n’en va pas de même pour un autre pan de cette science, par laquelle l’homme, va bientôt s’arroger le droit de l’éterniser pour certains, …et de l’ôter sans aucun état d’âme, pour d’autres, voyons lesquels…

Passons  rapidement sur la société commerciale américaine #Manzano qui, depuis des décennies, insémine différents virus mortels dans ses colorants, pesticides et autres fertilisants de la terre et par la production et la distribution mondiale d’OGM cancérigènes avérés, et abordons la question de la tentation fasciste de réduction drastique  de la population mondiale, via l’eugénisme hitlérien, revu et corrigé à l’américaine…

Les mieux informés parmi vous ont certainement vu/entendu des politiciens occidentaux notamment américains, se plaignant de la ‘’surpopulation‘’ de la planète terre, qui, bientôt ne pourra plus contenir, (ni subvenir aux besoins vitaux) des milliards d’humains qui pointent à l’horizon….

Mais rares, très rares parmi vous savent qu’il y a d’ores et déjà, des plans et des cartes géographiques des zones, des pays et des races qui, plus que d’autres devront être, ‘’allégées’’ voire éradiquées…

Bien entendu, dans ces régions et ces zones on s’évertue, depuis déjà fort longtemps, à multiplier les guerres locales fratricides, notamment parmi les noirs et les musulmans… mais ce ‘’processus’’ est jugé quelque peu léger, lent et long, Le moyen de l’accélérer et de l’alourdir est déjà trouvé et expérimenté en laboratoire…et ne saurait trop tarder à être appliqué à grande échelle sur le terrain.

Aujourd’hui, à moins d’être un demeuré, tout le monde connait les drones, ces minuscules objets volants téléguidés, capables de prendre des photos ou de scanner un immeuble grâce à la miniaturisation poussée de leur intelligence artificielle intégrée…

Certains d’entre vous ont eu connaissance aussi, de ces caméras scanners embarqués à bord d’avions de chasse permettant, histoire presque  ancienne, de larguer des bombes à neutrons sur des cibles déterminées pour faire un minimum de dégâts collatéraux, ou encore de tirer une rafale de mitraillette sur le(s) passager(s) d’une automobile, minuscule vue de kilomètres d’altitude, avec une précision diabolique, grâce à l’infrarouge couplée à un viseur électronique…

Mais savez-vous que des travaux scientifiques très avancés ont d’ores et déjà débouché sur la conception de drones ultra légers, non plus téléguidés par l’homme, mais autonomes, dotés d’intelligence artificielle, pour le moment contrôlée, comme celle des robots serviteurs ou hôtesses d’accueil japonais,…

Que ces tout-petits drones sont #aujourd’hui déjà pourvus de capacités destructrices intégrées dans leurs disques durs plus légers qu’un minuscule flash disc, et qu’une fois largués à partir d’avions en nombre suffisant, sur un quartier, une ville ou n’importe quelle zone, ils seront capables de communiquer entre eux et de coordonner leurs actions en vue de se répartir les cibles humaines de très haut, cibles individuelles ou collectives, après avoir détecté leur race, leur couleur, voire même la couleur de leurs yeux…

Que ces drones seront bientôt capables, si ce n’est déjà fait, de lire dans vos pensées comme dans un livre ouvert et de déterminer, grâce à leur décodeur intégré, à quelle idéologie politique, à quelle religion, à quel  groupement, vous appartenez et quel degré de dangerosité vous représentez pour le pays possédant cette technologie de la mort sélective et massive à la fois ou au choix…

Que ces drones, une fois lâchés  n’auront de cesse avant d’avoir ‘’nettoyé’’ la zone, le pays ou le quartier, de tous les hommes, femmes, vieillards et bébés indésirables…indésirables par qui ? Et selon quelles normes…A vous de deviner…

Encore une fois NON, ce n’est ni une blague, ni de la science-fiction, les oiseaux de Hitchcock ont bien poussé et largement évolué ….la technologie existe, les cartes géographiques aussi, le carnage sélectif se fera sans aucun doute, mais quand ?

Personne ne le sait encore, même pas ceux qui vont le déclencher…

Où se fera-t-il d’une façon plus massive qu’ailleurs ?

Eux le savent sûrement, vous et moi, nous pouvons, peut-être, le deviner…juste pour vous aider à le faire, je vous rappellerai tristement que si par un hasard miraculeux, se trouve(nt) un deux ou trois chercheur(s) arabes ou musulmans dans ces laboratoires magnifiques ou maléfiques, aucun, je dis bien aucun, ne se trouve chez nous, les “zarabes…

Nous avons mieux à faire.

Continuons à hurler notre haine, à crier ‘’mort à l’Autre…’’

Brûlons les livres, démolissons les statues et les œuvres d’art…

Sabotons l’Ecole et multiplions les mosquées, non pas pour y prier dans la sérénité, mais pour  affirmer que notre seul avenir, notre seule science, se trouvent dans le seul coran saint, seul à contenir toute La Vérité, valable pour tous et pour tous les temps…

Nous irons tous au paradis céleste lointain, mais en prenant le raccourci de l’enfer qui nous sera bientôt offert, avec le sourire désolé du scientifique contraint ; et celui cynique de son ''mécréant'' employeur, malin et sournoisement silencieux.

Ah, pour un peu j’allais oublier de vous dire, que d’autres plans sont tirés, non plus seulement sur la lune, mais sur d’autres planètes plus éloignées, et que les dominants, après avoir purgé leur vieux continent de leurs bagnards criminels en les expédiant dans le  

Nouveau Monde, les descendants de ces expulsés projettent d’implanter les  extrémistes contemporains dans des Guantanamo sur orbite quelque part, là-haut dans le ciel.

Encore un dernier mot, on vient de découvrir ou de confirmer que sur Mars, notre planète quasi-jumelle incandescente, il subsiste des traces d’explosions nucléaires, non pas spontanées comme ‘’on a cru le savoir’’ jusqu’à présent, mais bien provoquées par des êtres vivants, intelligents… disparus depuis.

Intelligents n’est peut-être pas le mot, disons par des scientifiques, contraints ou corrompus, qui ont ‘’réussi’’ à mettre le mot ‘’fin’’ à leur civilisation avancée.

Comme la vie est un cycle sans fin, elle a dû se trouver une nouvelle terre, pour redémarrer un nouveau cycle,… âge de glace, de pierre, de feu et bronze, pour arriver bientôt au bouquet du feu d’artifice scientifique terrestre final ?/

Je crois bien qu’au début était, non pas le verbe, mais la force aveugle; et qu’après l’amorce de son retour brutal… l’intelligence et une certaine science vont devoir bientôt émigrer à nouveau, bien au-delà de la lune et au-delà même de Mars brûlé par la cécité de la science, humaine(?)

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires