Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 15:08

Mon prêche de ce vendredi…dont je crois qu’il est tout aussi valable pour le prochain ; comme pour les samedis et dimanches, proches et lointains.

‘’En ma petite vérité, citoyennes, citoyens, braves gens, je vous dis….

Certains Clercs de la Religion, ont été longtemps les apôtres et les champions de l’exclusion et de la domination par leurs idéologies de soumission du Monde, à leurs Vérités absolues et définitives, si différentes et pourtant si semblables en définitive …

Le Savoir et le Temps ont fait revenir à la raison la plupart de leurs ouailles qui ont en contraint les plus rigides, à vivre leurs  idéologies en dehors de la réalité de la vie de tous les jours.

Les plus sages, les meilleurs de ces Clercs ont de leur propre gré, renoncé à la méchanceté et à la cruauté de leurs idéologies…

Et se sont retirés dans des temples et des couvents pour cultiver leur Amour de ce Dieu de la Bonté, transformé pendant trop longtemps, en dieu de la guerre, par ceux qui l’ont, si peu et si mal compris…

C’est ainsi que certains des musulmans  parmi nous sont devenus simples perroquets, condamnés à végéter dans les maisons sacrées de Dieu qui les a consacrées à l’adoration de sa bonté, maisons transformées pour le voyeurisme du faste du cristal et du marbre, par des têtes creuses, envahies de saleté intellectuelle et d’affect frustré, qui confondent le luxe avec le recueillement et la piété;

 

Tunisiennes et Tunisiens, en ma petite vérité, je vous adjure, lisez et réfléchissez…ne lisez pas sans réfléchir, ou pire encore, ne laissez personne réfléchir à votre place.

L‘Arabe, ce musulman mal dans sa peau, continue à mépriser et haïr Tous les autres humains et surtout la Femme.

Cette ‘’Femelle’’ dont il pense qu’elle est à l’origine du mal, sans réaliser, ni vouloir reconnaître…que si le mal peut naître en elle, c’est lui, ce mâle, qui le procrée en ‘’sa’’ femelle…

Et qu’il se retrouve en elle, et par son ignorance, réincarné…

Il s’empêche ainsi de savoir que la femme est en fait, non seulement l’avenir de l’Homme d’Aragon, ce poète de la femme, mais celui du bonheur de l’Humanité entière…

Ne pas le reconnaître, le condamne ainsi à errer dans son ignorance butée, pour l’éternité…

Ou pire encore, à être effacé de la terre, largement convertie à la philosophie de l’amour et à la bivalence de la science, qu’il ignore, voire qu’il honnit et maudit :

Ainsi, s’en étant de lui-même exclu, il sera éradiqué par ces ‘mécréants’ scientifiques, ne s’étant pas cantonnés comme lui, à la lecture insuffisamment approfondie, restrictive et exclusive du seul livre de sa vie…

Coran saint et sain, dans lequel il n’a pu découvrir qu’il contient beaucoup plus qu’Une Seule Vérité, qu’il faut selon lui, imposer par la Force du sabre et de l’Epée…

Pour mener l’Autre vers le paradis, où il prétend le conduire, dusse-t-il pour cela l’enchaîner, et même, pour sa ‘’mécréance inacceptable’’, le massacrer sans hésiter.

Ce mécréant qui, durant son enfance et sa maturité, ayant élargi ses savoirs et savoir-faire, par toutes lectures et pratiques diverses et variées, qui le conduisent au final, à la conviction désolée, peut-être, mais définitivement ancrée…

Que celui qui veut absolument exclure les autres et les asservir à son idéologie meurtrière…

Celui qui adore la mort, au lieu d’aimer la vie et respecter celle des autres-êtres, veut s’en venger…juste pour son mal être,

Celui-là qui, pour son ignorance, sa haine des autres et son mépris de la science, doit être,...et  sera condamné, par son ignorance-même, à ne plus être : et à être, par cette science, exterminé.

En ma petite vérité je vous en supplie, vous faux-musulmans ou mauvais, revenez à l’essence de l’Islam-Paix

Efforcez-vous, de réinterpréter ce que votre faux #Ijtihad vous a fait mal comprendre… et si mal interpréter.

Faites l’Ijtihad-Effort, d’adapter votre conception de la vie, qui est par essence, évolution et changement.

Vivez le temps comme il s’écoule et s’étend.

Au lieu de la mort, cultivez-vous, aimez et adaptez-vous à la vie.

Projetez-vous dans l’avenir, celui de vos enfants.

Ne restez pas à végéter, figés dans le passé ni même dans le présent.

Les meilleurs croyants, dans les autres religions, ont su le faire, mais comme vos pires, les leurs ont déjà perdu ou perdront bientôt:

Dans leur religion, on leur parlait aussi du feu de l’enfer et de Vérité à imposer par l’Epée,

Ils ont longtemps essayé, puis les meilleurs d’entre eux ont compris.

Ceux qui parmi eux n’ont pas voulu comprendre… Tant pis pour eux.

 

 

Comptez parmi vos meilleurs, ne restez pas, parmi les pires.

Vivez en paix; et en paix vous mourrez.

Respectez l’Autre et laissez le vivre et mourir, comme il l’entend ; et en paix.

Transformez votre terre en paradis

Et laissez l’enfer se refermer sur l’Ordre de Celui,

Qui sait tout et Qui vous a tout dit.

Et Qui vous a laissé la liberté de bien comprendre…

Ayez-en la capacité, par la Science, par la volonté ; et  par l’Amour de la Vie et de la Paix. /

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires