Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2018 2 06 /02 /février /2018 09:40

Démocratie cette supercherie, tant chérie.

Comme je l’ai écrit dans l’un de mes derniers posts y-relatifs, ‘’même la démocratie carthaginoise réputée être la première, de l’Histoire était fondamentalement ‘’humaine’’, c’est-à-dire, imparfaite, partielle et surtout #partiale’’.

Tout comme #dans la démocratie grecque, que l’Occident considère comme première du genre, si pour la prose littéraire ou oratoire, le ‘’dèmos’’ représente le ‘’peuple global’’, opposé aux (plousios), riches et puissants, la réalité était toute différente…
Dans la réalité des cités grecques ce fameux ‘’dèmos’’ ne regroupait que les propriétaires fonciers, augmentés des artisans et des commerçants regroupés à Athènes ….

Le double sens étymologique de ce concept fallacieux est à l'origine de l'ambiguïté historique sur la notion de démocratie, qui dès le départ, n’est pas du tout le pouvoir du ‘’peuple global’’ de la Cité (ou du l’archipel grec, pays considéré), mais plus réellement une plousios kratos, une #ploutocratie…où ne décidait que la frange la plus riche…et la plus instruite.

Seule cette aristocratie-là siégeait en assemblée de la cité et décidait de ce qui était bon pour elle-même…donc pour le reste du fameux peuple global.
Les paysans, les ouvriers, les soldats, les rameurs de trières, (guerrières ou commerçantes), ne devaient leur ‘’liberté’’ de vivoter, que par la force de leurs bras, qui servait le confort des puissants…
Les esclaves, locaux ou fait prisonniers de guerre les plus forts, devenaient par ailleurs gladiateurs procurant les #jeux, nécessaires pour occuper la #plèbe elle-même esclave, synonyme de ce fameux #dèmos_peuple, prolétariat avant l’heure…

Pratiquement rien n’a été perdu dans cette fameuse fausse démocratie à travers le cheminement de l’histoire humaine ; tout s’est recyclé en se transformant…(merci Lavoisier).

La Cité, carthaginoise ou grecque, s’est élargie en devenant le ‘’village mondial’’, les jeux de cirque se sont diversifiés pour mieux détourner le peuple de ses difficultés de survie.
La ploutocratie s’est stratifiée avec un sommet américano-occidental très pointu, concédant des bribes de pouvoirs déconcentrées en chaque pays soumis à son pouvoir financier central quasi-exclusif, mais quand même de plus en plus contesté par la Russie la Chine et d’autres pays asiatiques..; 
Le prolétariat mondial s’est recomposé avec une base pyramidale à l’échelle quasi-planétaire des pays, transformant ces derniers en ‘’nouveau prolétariat vache à lait‘’ des puissances financières occidentales, seules à décider de ce qui est bon, pour elles-mêmes, donc bon le reste du monde, en l’occurrence pour nous en ce pays de moins en moins béni.

Et ce, en nous imposant les règles de son marché central, nous transformant ainsi en créatures hybrides sous forme de marchandises, consommatrices elles-mêmes de ses propres marchandises, qui vont de ses semences de blé et autres produits vitaux, jusques à ses sports, ses Chanson, Théâtre, Cinéma et Bouffe, en passant par ses marques de voitures, ses transports routiers, maritimes et aériens…. bref Sa Culture et Ses Modes de Vie, éradiquant petit à petit, les nôtres propres… 
Merci de nous laisser vivoter…en pâles copies de votre tyrannie originale et exclusive en attendant...

‘’En attendant Godot’’…ou en attendant autre chose, cette ‘démocratie’ reste quand même le moins mauvais système sociopolitique’’ depuis Carthage et Athènes…

Mais le village mondial qui les a remplacées n’est plus unipolaire, la Chine s’éveille, ainsi que d’autres Asiatiques ; et la Grande Russie a les yeux grand-ouverts depuis longtemps.

Il plus que temps de regarder vers ces Autres Grands…
Nous y reviendrons.

 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires